Carenity, le facebook de l’malades chroniques

Dans ces années, les réseaux sociaux ont prouvé leur puissance de communication. Une nouveauté dans ce sens, liées à la médecine, doit être signalé. Il est, en effet, né Carenity, le réseau social pour les malades chroniques. Vraiment intéressant qui recueille entre les utilisateurs du malade et des proches de patients atteints de maladies, malheureusement, n’est pas soluble.

Le site a été présenté à la presse, il n’ya pas longtemps, par son créateur Michel Chekroun, dans le cadre d’une conférence dédiée tenutati à Paris. La particularité de Carenity réside principalement dans la adéquats mélange entre un outil d’information et d’interaction avec les médecins et un lieu de loisirs et de détente que tout autre sociale est présente dans le réseau. Au niveau théorique, le site se présente comme une nouveauté en mesure de conquérir l’attention des gens, pas seulement appartiennent à la population des alpes qui a vu la naissance.

Le design est attrayant et le réseau a été établi de manière à inciter l’utilisateur intéressés à partager leur histoire et de s’informer sur leur maladie. En particulier le protagoniste principal est la capacité de partager: leurs pensées, de leurs maladies, et les solutions possibles.

Le sicrizione le site est en fonction directe de la chronique de la maladie dont vous souffrez, et sera mis à jour selon les demandes. Tout le monde qui s’inscrit a la possibilité de construire un réseau de contacts où vous pouvez échanger des informations à l’intérieur d’un forum et d’un service de messagerie privé (un peu comme Facebook). Pour ne pas mentionner que le site pousse les utilisateurs à participer à différents types d’enquête sur les maladies liées.

Bien sûr, en dehors de cela, chaque utilisateur peut utiliser de la manière que vous préférez que votre profil de santé. L’information est “retourné” dans une sorte de “tableau de bord” imprimable et allouées à votre médecin. Même, pour ceux qui en ont besoin peuvent prendre rendez-vous, ou de la “alarme” à retenir, sur lequel le site sera de fournir une référence pour les utilisateurs par l’intermédiaire de sms. Pour alimenter le portail de l’information, une équipe médicale accompagnée par un comité scientifique et éthique.

Une version “européenne” sera disponible dans les mois à venir.

Articles Connexes:

Maux de tête, de la cure avec un réseau social

La santé et le réseau Social: les médecins ont recommandé de ne pas accepter l’amitié patients

Carenity.com

Laisser un commentaire