Jour de la bibliothèque nationale de médecine, février 11, 2012

Giornata nazionale raccolta farmaco Samedi 11 février marque la Journée nationale de collecte de la drogue, une initiative de solidarité organisé par la Fondazione Banco Pharmaceutique Onlus (FBFO) en collaboration avec la Société des Ouvrages, Œuvres Sociales, et verra la participation de 3 500 pharmacies réparties dans 85 provinces et dans plus de 1 200 villes en italie. C’est une occasion de donner un médicament à ceux qui en ont le plus besoin. La drogue, en fait, sont importantes, dans de nombreux cas, ils représentent la seule voie de salut, et qu’ils deviennent encore plus essentiel que vous ne pouvez pas payer les soins dont ils ont besoin. Selon l’Istat les estimations, il y a plus de 8 millions de personnes qui vivent sur le bord de subsistance. Ici, alors, est que le simple don d’un médicament est un acte d’amour, et de la civilisation de la population des moins chanceux. Toute personne qui veut participer à la collecte de la drogue, peut le faire en allant directement dans les pharmacies de l’affichage de l’affiche de la Tournée Pharmaceutique, où près de 10 mille volontaires qui vont expliquer l’initiative des citoyens.

Comme il ressort du dernier rapport de Cenisis, l’ensemble de la société italienne est confronté à un moment dramatique de la grave crise économique qui ébranle profondément les raisons pour lesquelles il vaut la peine de continuer à espérer et à construire. Avec un simple geste, nous serons en mesure d’aider plus de 450 mille personnes qui, quotidiennement, sont assistées par 1.390 organismes de bienfaisance affiliés à la Banco Pharmaceutique en Italie. En 11 ans de collecte, sont reçues par plus de 2,4 millions de médicaments d’une valeur d’environ 15,4 millions d’euros.

L’organisation de la Tournée dans l’industrie Pharmaceutique, d’ailleurs, est soutenue par les dons de la farmacistiche participer à la collecte autotassandosi avec un montant minimum de 150 euros à la pharmacie. Sur l’année, en fait, augmenter progressivement les pharmacies participantes, mais aussi des citoyens qui décident de donner leur contribution. Comme l’explique Matteo Vanzan, responsable de la région de la Vénétie, le Comptoir Pharmaceutique à but non lucratif:

Je suis certain que les sacrifices qui sont posées à tout le monde pour surmonter la crise scalfiranno la générosité, le don en ce qui concerne leur capacité. N’oubliez pas que même un simple paquet de antipyrétique peut être cruciale pour la guérison de la faiblesse des sujets.

Via|Comptoir Pharmaceutique; Crédit Photo|ThinkStock

Laisser un commentaire