L’épilepsie du lobe Temporal: nouveaux développements et traitements

Il existe différents types d’épilepsie presque tous les traitable avec des médicaments antiépileptiques, mais aussi des types lorsque le traitement n’est pas efficace, comme dans le cas de celle du lobe temporal. Le seul remède est l’ablation chirurgicale de la des régions du cerveau impliquées dans la genèse de la maladie. Maintenant, cependant, a été un pas en avant grâce à un groupe de chercheurs du département de Physiologie et Pharmacologie de la Sapienza, coordonné par le professeur Fabrizio Eusebi, en collaboration avec le centre de Neuromed dans la région de Molise et de l’Université de Camerino.

Les résultats ont été publiés dans la revue PNAS (Proceedings of the National Acaderny de la Science, etats-unis). Les chercheurs ont constaté que les nouvelles substances synthétiques dérivées à partir d’un neuromodulateur endogène (adénosine) est efficace dans l’épilepsie du lobe temporal. Quand un groupe de neurones exprime une hyperexcitabilité anormale pouvez faire l’expérience de l’apparition d’une crise d’épilepsie.

Cette recherche propose une nouvelle approche pour réduire cette hyperexcitabilité. Par les tissus du cerveau et les malades ont été isolés des récepteurs pour la COURSE, un neurotransmetteur inhibiteur, qui chez l’épileptique est moins efficace. Ces récepteurs ont été transplantés dans des ovocytes de la grenouille Xenopus, et testé avec de nouvelles substances de synthèse qui peut restaurer une normale de l’inhibition du cerveau, explique le dr. Eleonora Palma, à l’Université la Sapienza de Rome. Découverte rend possible de nouveaux traitements.

Laisser un commentaire