Le cancer de la peau: juste pour savoir

Il y a un mois, nous avons célébré la Journée de Cancer de la Peau (la Peau Cancer de la Journée) pour lutter contre les carcinomes et les mélanomes, ces cancers de la peau qui touche principalement les personnes de plus de 40. Promu par le SIDeMaST (Société italienne de Dermatologie Médicale, Chirurgicale, Esthétique et les Maladies Sexuellement Transmissibles, présidé par le Professeur Mario Aricò), et de la DOI (Associazione Dermatologi Ospedalieri Italiani, présidé par le Dr Patrick Mulas).

L’une des raisons est là, et substantiel. Seul le diagnostic précoce de ces tumeurs permet d’intervenir à temps pour sauver la vie du patient. Le carcinome baso-cellulaire, de plus en plus fréquentes chez les hommes, est la plus fréquente des tumeurs de la peau chez la population blanche.

Parmi les facteurs prédisposants sont le type de peau, l’exposition aux rayons ultraviolets et des rayonnements ionisants, les cicatrices ou des ulcères chroniques. Carcinome un carcinome spinocellulaire ou de carcinome épidermoïde, cependant, est une prolifération maligne peut métastaser. Parfois, il prend origine à partir d’une lésion précancéreuse.

Les principaux facteurs de prédisposition? L’exposition au soleil, le type de peau et les habitudes de vie. Enfin, le mélanome, une tumeur biologiquement malignes, ce qui donne des métastases et n’est pas très sensible à la chemioradioterapie avec un risque élevé de mortalité. Toutefois, si elle est diagnostiquée à un stade précoce, le taux de guérison est de l’ordre de 95%.

Laisser un commentaire