Le meilleur médicament, c’est le sexe

Le ministère de la Santé brésilien Jose Gomes Temporao recommandé, lundi dernier, les brésiliens ont des rapports sexuels jusqu’à cinq fois par semaine pour éviter les problèmes chroniques de santé tels que l’hypertension, le diabète et les problèmes cardiovasculaires.

Danse, avoir des relations sexuelles, garder un poids stable, faire de l’exercice physique et, surtout, de mesurer la pression du sang

sont les points clés de la campagne pour la prévention de l’hypertension qui a été lancé par le Ministre de Brasilia. Selon les autorités brésiliennes, le problème de l’hypertension artérielle est en croissance. Une étude menée par le ministère de la Santé par le biais d’entrevues téléphoniques de plus de 54 000 personnes, a montré que les brésiliens, dans laquelle ils reconnaissent que leur pression artérielle de 140/90 ou plus est passé de 21,5% en 2006 à 24,4% aujourd’hui, près de 1 sur 4.

Dans une conférence de presse, Gomes Temporao a également demandé aux brésiliens de manger plus de fruits, de légumes et de légumineuses, et de l’exercice, y compris le sexe.

Ce n’est pas une blague, je suis sérieux. Faire régulièrement de l’exercice signifie aussi avoir le sexe, évidemment des rapports sexuels protégés

il voulait clarifier, pour le ministre.

Laisser un commentaire