Le service National de Santé, les médecins, les travailleurs précaires au risque de la redondance

Le precariat n’a pas épargné aucune catégorie, même pas les médecins. Malgré le bloc sur le turn-over est à venir, a averti il y a quelques jours le Fnomceo, la Fédération de la catégorie, Ignazio Marino, le sénateur du Pd pose de l’alarme qui, à son avis, est une véritable menace qui met en péril le Service National de Santé, ou le licenciement, il semble que le prochain, avec la nouvelle année, de nombreux médecins précaire.

Explique-Marin:

Nous avons des informations que certains régionales, y compris la Lazio, sont déjà en exhortant les hôpitaux pour créer le 50% des médecins sur des contrats temporaires. C’est pourquoi les données présentées aujourd’hui par la Cgil Médecins sont alarmants, surtout si elle est associée avec le bloc de la tour sur prédite par le Fnomceo, selon lequel, dans un délai de dix ans, à moins de 4 médecins sur 10 vont partir à la retraite et ne seront pas remplacées. Le licenciement d’au moins 4 mille précaire sur l’ensemble du territoire national d’ici le 31 décembre 2010, va affaiblir notre Service National de Santé en irréparable.

Le sénateur de la déclaration de paris entre le fond de la question épineuse des médecins précaire, que le président de la commission d’enquête sur le Service National de Santé, et après cela, la Cgil, des Médecins ont publié un rapport pour le moins troublant sur la longue liste des médecins qui pourraient être sans emploi d’ici la fin de cette année. La marine se déclare lui-même assez étonné par le fait que le Ministère de la Santé ne sont pas des monstres alarmé par ces chiffres, qui, si elle est confirmée, voulez-vous vraiment des risques de services offerts à la santé publique, fortement pénalisés, comme de nombreux autres secteurs, les réductions prévues dans le budget approuvé en juillet dernier.

Ces estimations, si elle est confirmée, va constituer une véritable urgence. Le ministre Fazio, au contraire, tout au long de l’été, après l’approbation de la manœuvre a refusé même que le bloc sur le turn-over s’applique aux services de santé. J’invite tous les médecins qu’ils perdront le siège, entre quinze jours pour écrire à la Commission d’enquête. Nous recueillons leurs rapports afin d’avoir une vision claire du phénomène concret.

[Source: Reuters]

Laisser un commentaire