Électrosensibilité, l’histoire de Janice T.

Électrosensibilité, ou d’être allergique à l’électricité et les champs électromagnétiques. Ce n’est pas une boutade ou d’un objet de télévision particulièrement tragique: malheureusement, nous parlons d’une véritable maladie qui rend les personnes hypersensibles à l’électromagnétisme, et qui provoque en même le développement d’une réelle crise allergique.

Beaucoup d’attention ces jours-ci est de ramasser de l’histoire de Janice Tunnicliffe, une femme britannique de 55 ans, qui est si sensible à l’électricité et les champs électromagnétiques ne supportent pas le même que votre voisin du surf sur internet via une connexion sans fil.

La femme souffrant de cette terrible maladie qu’il a vaincu le cancer. Et c’est précisément parce que de la même ou mieux qu’un traitement de chimiothérapie, qui a développé cette maladie. Être en contact avec n’importe quel type d’appui technologique et de l’énergie électrique, à partir de la télévision jusqu’à ce que vous obtenez à tout appareil émettant des rayonnements, de lui causer des étourdissements, des nausées, des douleurs à la poitrine, et des picotements dans tout le corps.

Tout a commencé il ya trois ans, lorsque la femme, qui souffre d’un cancer, a été soumis à un cycle de chimiothérapie. L’électrosensibilité est une maladie très rare, dont la femme est conscient, il semble presque une blague, à travers le réseau. Et avec le passage des mois, a réussi à trouver une façon de gérer la situation dans son ensemble, en particulier en raison du fait que le service de santé, les britanniques ont refusé de supporter les coûts d’un traitement dans un hôpital spécialisé.

En fait, nous devons spécifier que, pour la majorité de la colombie médecins, l’électrosensibilité serait rien de plus qu’une perturbation de la psychosomatique type. Il reste, cependant, évident que la femme à vivre une vie meilleure, a eu pour protéger les fenêtres de votre maison, et de renoncer à tout type de technologie. Chaque week-end, et puis avec la femme, est forcé de s’éloigner de la ville pour être en mesure de vivre sans problèmes physiques, au moins une couple de jours à une semaine.

Articles Connexes:

Électrosensibilité, la carte

L’électromagnétisme, aussi dommageable pour les cellules

Source: le Corriere della sera

Laisser un commentaire