Les fabricants de cigarettes responsable des dommages causés par leurs produits: compensé un fumeur

Les étiquettes sur les paquets de cigarettes « légères » et « extra-light » sont trompeuses. Et c’est la plainte d’un fumeur qui a poursuivi la chauve-souris Italia spa et les Monopoles d’État, comme, en passant par les vieux des cigarettes avec ces, pensant qu’ils étaient de moins en moins mal, il s’est rendu compte que le dommage a été pratiquement le même.

La Cour de Cassation a finalement accepté la demande de l’fumeur, se référant à l’article 2050 du code civil, qui stipule que:

Toute personne qui cause un préjudice à autrui dans l’exercice d’une activité dangereuse de par sa nature, ou la nature des moyens employés, est obligé de payer une indemnité, si aucune preuve d’avoir adopté toutes les mesures appropriées pour éviter le dommage.

Depuis, la Cour a jugé trompeur écrits qui font ressembler les cigarettes sont moins nocives, on peut en déduire que la société n’a pas cherché à limiter les dégâts, et a ainsi établi, une fois pour toutes, que, quel que soit le type de cigarettes, par ceux qui, sans le filtre de la extralight, sont tous dangereux.

Laisser un commentaire