Les médecins en Italie d’urgence pour la formation constitue un risque ruelles désertes entre les quinze ans

Il a parlé de l’avenir de la profession médicale, dans le cours de deux jours organisé le 2 le 3 décembre par le FNOMCeO, la Fédération Nationale des Ordres des médecins et Chirurgiens et Dentistes. La conférence, intitulée La qualité professionnelle de la qualité des soins, c’est fait dans le cadre de la deuxième Conférence nationale de la Profession médicale, avec des bureaux à Rome, au Salone delle Fontane, via Ciro il Grande 10 (Eur).

L’alarme lancé par les professionnels du secteur, se rapporte à ce qui est appelé une véritable formation aux situations d’urgence qui est susceptible de quitter les salles des hôpitaux italiens vide dans les 15 prochaines années. Serait centoquindicimila les médecins, aujourd’hui, entre les âges de 51 et 59 ans, qui prendront leur retraite dans les dix à quinze prochaines années. Il est bien-38% de l’ensemble de la population médicale active, la dimension est en outre divisé, qui comprend:

48% des médecins qui travaillent dans les soins de Santé Régionaux et dans les Universités, 62% des médecins généralistes, 58% des Pédiatres et 55% des Spécialistes Affiliés à l’intérieur.

Vous devez former une nouvelle classe de médical dès que possible, en comptant sur la qualité de l’enseignement dans les Facultés de Médecine, dans le but d’arrêter le vilain de la chine qui est en train de le secteur: aujourd’hui, en fait, il y a moins de diplômés en médecine et de médecins à la retraite. Le président de la FNOMCeO, Amedeo Blanc, explique dans un communiqué que la catégorie est en train de mettre la priorité sur la formation

le thème de la qualité professionnelle, dans la perspective de renforcer les bases essentielles pour la pérennité de notre système de soins, et puis de ces précieuses valeurs d’équité, de solidarité et de l’universalisme des destinataires de ce qui, aujourd’hui, est irremplaçable expression matérielle.

Le moderne, la formation d’un médecin est, par conséquent, un complexe de “construction”, éducatif, culturel, technique, scientifique, qui a de grandes implications pour le civil et social, et à l’égard de laquelle il est nécessaire de partager les responsabilités, de l’expérience, l’intelligence et les compétences de tous les sujets, ancien et nouveau, avec l’objectif ultime de la protection de la centralité de la déclaration des droits du citoyen, le sain et le malade.

Pour poursuivre ces objectifs, le Projet pour la qualité professionnelle du médecin, qui vise à intégrer l’université de l’éducation, de la formation continue post-universitaire.

[Source: FNOMCeO]

Laisser un commentaire