Les plantes contre les radicaux libres

Afin de freiner l’action des radicaux libres servir des molécules qui peuvent les désactiver. Les antioxydants: ils ralentissent ou contrecarrer leur propagation et stroncano la propagation des réactions en chaîne de type oxydatif. Les légumes sont la principale source d’antioxydants, non seulement pour leur teneur en vitamines et minéraux, mais surtout pour la présence de composés complexes naturels (flavonoïdes, des polyphénols, des pigments), qui jouent un anti-radicaux de l’action ou antiscorie.

Très utile en ce sens, les remèdes à base de plantes: les remèdes naturels, à la différence préparé à base de plantes, de garantir un haut niveau de qualité et d’efficacité. Les plantes médicinales qui exercent des effets protecteurs pertinents sont ceux qui sont les plus riches en flavonoïdes, tels que, par exemple, de thé vert, de myrtille, d’olives, de la propolis, de la papaye fermentée et de plantes aromatiques.

Les extraits secs de chardon-marie, une plante typique de la Méditerranée, titré en silymarine un minimum de 1%, contient plusieurs antioxydants. Sont utilisés dans les cas de dire la souffrance du foie d’origine diverse. Il a été démontré que la silymarine joue un effet stabilisateur sur la membrane des cellules du foie, due en grande partie à son action inhibitrice sur l’attaque des radicaux libres.

Pour limiter les effets des radicaux libres sur le cerveau, les experts recommandent de remèdes basés sur le ginkgo biloba, l’arbre le plus ancien sur terre. Ses propriétés médecine à base de plantes sont connues depuis des siècles en orient, mais dans le monde occidental ont connu la popularité dans les dernières années. Le Ginkgo biloba stimule les fonctions cognitives et est utile lorsqu’il existe des difficultés de mémoire et de concentration. Les principes actifs de la plante est un endroit d’une grande richesse, une forte action antagoniste des radicaux libres. Selon diverses études, serait tout simplement le dernier à accélérer le processus de vieillissement du cerveau.

Le Stress oxydatif et la présence de radicaux libres sont impliqués dans le développement des maladies cardiovasculaires, y compris la crise cardiaque. Garder sous contrôle de ces molécules à l’aide de l’antioxydants, peuvent s’avérer être une saine et utile à la prévention.

Laisser un commentaire