Perdre le téléphone est mauvais pour votre santé…

Perdre le téléphone mobile, pour la distraction qu’à cause d’une habileté manuelle et rapide, il serait mauvais pour votre santé… c’était décidé, une équipe de chercheurs de l’Université du Kansas qui a effectué un sondage sur notre relation avec le téléphone mobile.

La cellule, il est devenu un objet à partir de laquelle à peine, nous sommes en mesure de prendre de la distance, de sorte portacelo partout, même dans la salle de bain. Le téléphone mobile est, en fait, n’est pas seulement un moyen de communication, mais également d’une caméra, d’une radio, d’un agenda virtuel, une caméra, un ordinateur, bref, une sorte d’ami factotum. D’une certaine façon, la cellule renferme notre monde, c’est pourquoi, lorsque vous perdez, parce que nous ou d’autres personnes, il est facile d’être en proie à la panique. La première pensée, en fait, va à la vie privée violée, puis la perte de tous les numéros de téléphone.

Selon les spécialistes de Kansas, nos relations avec le téléphone mobile rasenterebbe que le type de l’amour, en particulier pour les jeunes, et sa perte serait comparable à la disparition d’un animal de compagnie à cause de ce sentiment de vide et que les feuilles. Clairement, si nous aimons le mobile, c’est aussi parce que, en partie, de nous aider à rendre la vie plus facile, mais aussi parce qu’ils nous permettent d’entrer en contact avec nos amis, peu importe où et cependant.

Cependant, de nombreuses études scientifiques ont prouvé que le bien-aimé de téléphone cellulaire n’est pas toujours en bonne santé, car il provoque juste à la hauteur du cerveau, un fort champ magnétique. Certains chercheurs ont en effet montré comment passer au moins 1 heure par jour, pendant 10 ans, peut provoquer l’apparition de tumeurs cérébrales. Mais l’alerte est venue de l’Organisation Mondiale de la Santé (Oms), selon laquelle les ondes émises à partir du téléphone mobile, mais aussi par d’autres appareils sans fil, pouvait causer le cancer.

L’Oms, en fait, bien que la recherche recommande de limiter l’utilisation de ces dispositifs, et dans le cas spécifique des téléphones mobiles, éviter de parler de plusieurs heures d’utilisation de l’oreillette.

Articles connexes:

Les ondes électromagnétiques des téléphones mobiles: il n’y a pas de risque Les téléphones mobiles, l’Oms: le rayonnement de mal Les téléphones mobiles et les enfants

Laisser un commentaire