Trop la télévision? Attention aux maladies métaboliques

Le mode de vie sédentaire n’est jamais un facteur bénéfique pour la santé. Une fois de plus, une étude nous montre comment le passé trop d’heures devant la télévision met en danger le bien-être de notre organisme en favorisant l’apparition de maladies métaboliques, les maladies cardiovasculaires et le diabète. Aussi par rapport à la “sédentarité” est vécue en face d’un ordinateur. Ou même en comparaison avec plus d’heures et des heures passées à taper sur les touches d’un clavier.

Bien sûr, le premier problème consiste justement en l’absence de mouvement que les deux activités indissociables les uns des autres. Et, comme toujours, ceux qui risquent le plus dans ce sens sont les enfants soumis à cette “activité passive” sont exposés à un risque plus élevé de siluppo des pathologies indiquées ci-dessus, pour l’avenir.

Le dr. Valérie Carson École de Kinésiologie et des sciences de la Santé de l’Université Queen’s au Canada et le coordonnateur de l’étude est d’essayer de résumer le concept:

Même si un enfant est physiquement active, cette activité consiste en réalité seulement une courte période de la journée, il est important d’examiner d’autres aspects de leur journée pour voir ce qui se passe. Une partie de ceci est le genre de comportements sédentaires qu’ils prennent.

Déjà avant d’études ont analysé l’influence de la sédentarité sur la santé de la population. L’étude de la chercheuse canadienne ne se concentre pas sur le mode de vie sédentaire, en général, que son studio n’aurait pas un lien avec les maladies cardiovasculaires et le diabète, mais le type d’impact que certaines activités de ce type peuvent avoir sur la santé. Et selon les données de la recherche, publiée dans la revue BMC Public Health, et portant sur les enfants, la télévision serait le pire à cause de “risque cardio-métabolique” pour les enfants, ce qui ne peut pas être trouvé dans l’utilisation des ordinateurs.

Tout cela dépendra de l’une dépense énergétique minimale requise par la visualisation de certaines émissions de télévision, combinée avec la possibilité pour les enfants à consommer de la malbouffe, à la différence de l’ordinateur, qui, bien que n’étant pas excessive, il prévoit un certain type de dépense énergétique.

Articles Connexes:

Le mode de vie sédentaire peut être mortelle ou d’aggraver les conditions de santé

Enfants: quand la télévision fait vraiment mal

Source: BMC

Laisser un commentaire